Pour faire ses débuts, pour apprendre à placer et à jouer les cartes au freecell il y a quelques points clefs et étapes à ne pas négliger. Le règlement peut se diversifier suivant les variantes mais un seul se distingue vraiment parmi les dizaines de jeux.

Etablir sa zone de jeu

Freecell jeu de solitaire vous n’êtes donc pas dupe il se joue seul, pour commencer distribuer les cartes en 8 tas distincts. Continuez votre tableau avec au dessus de ces 8 colonnes avec 4 tas à gauche et 4 à droite, vous obtenez un jeu prêt à démarrer.

Faites votre partie sur la table du salon, celle de la salle à manger ou sur un bureau, il vous faut juste une surface plane. On peut même y jouer en extérieur comme dans le jardin ou à la plage il faut juste veiller à ce que la météo le permette, le vent ou la pluie pouvant rendre une partie impossible ! 😉

Sur internet c’est une connexion qu’il vous faut, cliquez les cartes avec la souris et battez des records.

But du jeu

Un seul objectif construire sur les colonnes du bas des suites de cartes en partant de l’as jusqu’au roi. Vous gagnez au freecell solitaire lorsque vos 52 cartes sont rangées dans les règles de l’art (13 par pile).

Construisez vos piles en alternant les couleurs, vous avez le droit de déplacer une carte à la fois, celle du dessus de pile peut rejoindre n’importe quelle cellule. Chacune de ces cellules ne peut bien évidemment contenir qu’une seule et unique carte à la fois. Une fois posée dans la cellule, la carte ne peut que se placer dans les colonnes ou revenir sur la pile. Petite astuce pour gagner du temps la règle vous autorise à déplacer un groupe de cartes dans l’ordre correct si vous disposez d’assez de cellules libres disponibles.