Il est bon comme dans tout jeu d’aller un peu plus loin que du jeu passif ou l’on ne structure pas sa partie ou le jeu prend le pas sur le joueur. Au freecell solitaire le seul et unique acteur de la partie c’est vous alors dirigez la de main de fer ou tout en souplesse…

Méthodes de jeu

Pour bien commencer une partie il faut évaluer le jeu, observez les cartes puis jouez. Partez à l’assaut des petites cartes comme les as qui sont certainement enfoui dans les paquets, mémorisez les cartes et pensez déjà à leur libération pour pouvoir ensuite les inclure dans vos suites. Souvenez vous que certaines cartes sont mobiles et d’autres non, la réussite de votre stratégie repose sur les mouvements de cartes et leur optimisation.
Laissez toujours un maximum de cellules libres (D’où le nom du jeu : Freecell) pour ouvrir et libérer votre jeu. Stockez temporairement des séquences plus ou moins complètes plutôt qu’une simple carte qui occupe à elle seule la zone de transit.
Votre tableau doit se constituer au plus vite, vous avez façon de parler : Toutes les dans vos mains pour mener à terme l’issue de votre partie.

Gagnez en technicité

Soyez un joueur solitaire mais organisé dans votre manière de jouer. Au cours de vos parties vous allez naturellement prendre de nouveaux réflexes et mieux appréhender les différentes situations. Avec le temps vous serez à même d’élaborer votre propre stratégie et de construire votre chemin vers les victoires coup sur coup.